Logo Blanc 4K Victor Poulain
C'est quoi un visual designer ?

Quel est le rôle d'un Visual Designer ?

Un designer graphique a principalement pour but de faire passer un message au travers de différents supports de communication. Il a donc pour rôle de se concentrer sur le message transmis aux consommateurs et aux prospects. 

Le message qu’il transmet est très important. C’est ce message que va voir en premier votre client lorsqu’il va ouvrir ses applications (Ses réseaux sociaux) favorites, et c’est ce message qui l’informe que votre marque existe et est là pour lui. 

Vous l’aurez bien compris, le message que vous transmettez est très important, et la façon (La forme) dont vous le communiquez est également d’une importance capitale. C’est ici que rentre en jeu le Visual Designer. 

Dans cet article on va creser un peu le rôle d’un Visual Designer au sein de votre entreprise, avec une attention toute particulière sur ce qu’est le Visual Design et ses principales différences avec le Graphic Designer, comment un Visual Designer peut il améliorer vos interactions avec vos clients sur tout support de communication, le Visual Design remplace t’il un Brand Designer — Spoiler : Non — et quand faut-il penser au Visual Design.

Sommaire

C'est quoi le Visual Design ?

Un Visual Designer nait de la combinaison bien venue entre un Graphic Designer et un UI Designer en plus d’un manager confirmé.

Le visual design est une discipline de plus qui vient s’ajouter aux différentes casquettes de la division Créative de votre entreprise. Le Visual Designer a plusieurs casquettes. Il va notamment se concentrer moins sur l’aspect message — C’est le rôle d’un Graphic Designer — mais plus sur la façon de délivrer ce message. 

Il va notamment se concentrer sur l’expérience utilisateur de vos différents services, produits et outils en ligne — Votre site web est il facile à utiliser ? Votre application est elle intuitive ? — ainsi que leur esthétique et leur cohérence avec votre image de marque.

Un visual designer dans son élèment

Egalement, il va s’assurer que les différents créatifs, qui travaillent sur des packagings, posts de réseaux sociaux, et autres supports visuels ne s’approprient pas l’image de marque et ne la fasse dériver.

Un Visual Designer s’assure justement que l’image de marque est correctement déclinée sur tous les supports visuels que votre entreprise pourrait avoir. Cela va du petit post de community management, en passant par le sac que vous distribuez à vos clients, jusqu’à vos packagings produit.

Vous l’aurez bien compris, le rôle d’un Visual Designer va beaucoup plus loin que la création d’illustrations, de graphisme ainsi que de faire quelque chose de joli. Il y a une véritable démarche de contrôle qualité auprès de(s) l’équipe(s) qu’il gère, car c’est lui le garant de l’image de marque de votre entreprise. Il va travailler en opérationnel et en amont, avec vous, pour la stratégie.

Comment un Visual Designer s'assure d'ubne image de marque unifiée ?

Comme dit précédement, un Visual Designer est là pour s’assurer que l’image de marque de votre entreprise est déployée de façon logique sur tous les supports de communication de votre entreprise.  Toute la difficulté de ce métier, est donc de respecter cette image de marque de façon uniforme. Il a, à sa disposition, un pannel d’outil pour effecter cette lourde tâche. 

Le Système de Design Graphique contre la Charte Graphique

Aussi appelé Design System dans les pays anglophones, cela pourrait s’apparenter à une charte graphique, mais cela va beaucoup plus loin. A la différence d’une charte graphique qui détaille les couleurs, le logo, les assets et illustrations d’une image de marque couplée à quelques mockups, un système de design graphique va détailler point par point les règles d’insertion de chaque asset, de chaque couleur, et de chaque illustration.

Un très bon exemple de système de design graphique — parfois confondu avec la charte graphique, plus générale — serait celui de la NASA, créé en 1976 pour le rebranding de l’agence gouvernementale. 

Définir une charte graphique

Des principes fondamentaux

Le Visual Designer doit également assurer la qualité à tous les niveaux de tous les principes du Visual Design. C’est un travail de longue haleine, car ces principes doivent être présents sur tous les supports de communication.

Unité

Ce principe est utilisé pour établir une certaine hiérarchisation entre les créations graphiques effectuées. De cette manière, les utilisateurs ne sont pas perdus par des éléments chaotiques mis bout à bout.

Gestaltisme

Ce principe a d’abord été établi par le psychologue allemand Max Wertheimer dans les années 1920, et il vise à orienter l’oeil du percepteur afin qu’il voit un groupe d’élèment comme un tout, et non plus comme un patchwork d’éléments graphiques. C’est une manière de guider l’utilisateur vers le message.

Hierarchie

Comment placer les différents éléments, mettre en avant un élément en particulier, les différentes typographies, tous ces éléments sont là pour mettre en avant les éléments importants, et les éléments moins importants.

Contraste

 Le visual Designer utilise les constrastes entre les différentes couleurs pour mettre en avant des informations, faire passer une émotion, un ressenti et un certain message. Chaque couleur a sa signification, et la roue des couleurs et d’autant plus utile.

Echelle

Ce principe est là pour montrer l’importance de la grandeur et la taille des différents éléments. — Un h1 n’aura pas la même taille qu’un h2 ou que le corps de texte — Ce principe est fondamental pour opérer une hiérarchie efficace des informations.

Des outils digitaux et humains

Bien sûr, le Visual Designer utilise des outils. On peut notamment citer comme outils toute la suite Adobe. En effet la suite Adobe permet de modifier, créer et décliner facilement tout asset de création graphique, sur tous les supports possibles. 

En plus des outils mis à disposition par la suite Adobe, les services que propose l’entreprise sont également importants au Visual Designer. On peut notamment citer BeHance — Une plateforme de Portfolio similaire à Dribble — qui est primordial pour récolter de l’inspiration et définir des moodboards. 

Le Creative Cloud est également quelque chose à prendre en compte. Cet outil permet de stocker tous les assets créatifs de votre marque de manière sécurisée avec une intégration totale aux logiciels de la suite, en plus d’avoir une possibilité de travailler sur tous les appareils que le créatif veut — Creative Cloud est disponible sur MacOS, Windows, Android, iOs etc… La possibilité de collaboration avec son équipe est également un gros point de la suite Adobe. 

En effet, un Visual Designer n’est pas seul dans sa mission d’alimenter la marque en assets graphiques, et il a besoin de collaborateurs pour mettre en pratique ses idées et les idées de ses supérieurs. 

Un Visual Designer peut il améliorer les interactions de votre site web et de vos supports de communication ?

Comment augmenter mes interactions sur mes publications sur les réseaux sociaux

Avant de travailler sur tout support de communication, le Visual Designer se doit de vérifier que l’image de marque est en accord avec les valeurs que vous souhaitez transmettre à vos prospects et clients. 

La mission même d’un Visual Designer, est de penser l’interface utilisateur pour qu’il soit le plus pratique et le plus addictif — dans le bon sens bien sûr — votre interface — par exemple de site web. 

Il va notamment mener en parallèle d’un département marketing ou d’un prestataire des études sur les consommateurs pour orienter ses choix. Après ces études, il pourra alors proposer des solutions aux problèmes de parcours utilisateur et optimiser ce parcours.

Vos supports de communication seront également un de ses champs d’actions. Il va se charger de vérifier le travail des Graphic Designers, de vérifier le message, l’image de marque et tous les principes sur lesquels il s’appuie pour produire le meilleur travail possible. 

Un Visual Designer remplace t'il un Brand Designer ?

Un Visual Designer et un Brand Designer ont deux rôles totalement différents. Alors que le Visual Designer se concentre sur l’application d’un système de design, le Brand Designer lui est là pour l’entretenir et définissant des objectifs clairs, et donnant des indications, créant des assets graphiques, créer une stratégie etc… Son rôle se rapproche du Marketing Designer. 

Ainsi, on ne peut pas dire qu’un Visual Designer remplace un Brand Designer, ce sont deux rôles qui sont complémentaires l’un à l’autre et ils ont chacun leurs missions bien spécifiques. 

En clair, le Visual Designer c'est ...

Un Visual Designer est la personne chargé d’entretenir votre image de marque. Elle à notamment pour mission de s’assurer que l’image de marque reste la même sur tous les suppoorts, et sinon, de la développer sur ces supports.

Le Visual Designer va s’assurer que l’image de marque est unifiée sur tous les supports grâce à un système de desgin graphique, qui va régir les règles s’insertion de chaque asset graphique de la marque ; Les principes fondamentaux de l’UX Design que sont l’unité, le gestaltisme, la hiéarchie, le constrate ainsi que l’échelle ; Il va également s’appuyer sur une équipe de Graphic Designer pour l’aider dans ses tâches, et également de la suite Adobe qui va lui permetre de réaliser un travail de qualité.

L’interface utilisateur doit être au coeur de la stratégie de développement de votre site web. En effet, le Visual Designer est présent pour s’assurer que toute cette interface ainsi que la parcours utilisateurs soit optimisé pour répondre àdes objectifs marketings clairs. Ainsi, optimisez le checkout de votre parcours client si vous êtes un e-commerce, utilisez des couleurs et des mots en rapport avec votre marque, et servez vous d’A/B testing pour récolter des feedbacks clients, comme avec la méthode du NPS.

Non, un Brand Designer à l’instar d’un Visual Designer va s’attarder sur l’aspect stratégique de l’image de marque, tandis que le Visual Designer, va travailler en opérationnel, en mettant cette image de marque en place.